Pendant des années, j’ai possédé une chaîne de bijouteries de luxe dans l’un des marchés de bijoux les plus sauvages, les plus flamboyants et les plus duplicites de tous: Dallas, Texas. À l’approche de la Saint-Valentin, je vais vous dire quels types d’escroqueries de bijoux sont populaires partout …

  1. Toutes les pierres colorées sont traitées.

Il n’existe tout simplement pas de pierre précieuse de couleur «naturelle», surtout pas dans une bijouterie, et certainement pas si elle a été sertie dans un bijou fini. (Incidemment, «bijoux finis» est un terme dont vous devez vous souvenir: cela signifie une pièce qui a été complètement assemblée, plutôt que, disons, une bague qui attend toujours sa pierre centrale.) Donc, si quelqu’un vous dit une pierre est naturel, vous pouvez sourire et dire: “Oh, ça n’a même pas été chauffé?” Maintenant, votre vendeur doit soit admettre que cela a été chauffé ou vous mentir, soit simplement révéler son incompétence. En tout état de cause, vous avez établi votre supériorité. Il existe des perles naturelles, mais elles sont si rares que vous devriez insister sur un certificat garantissant leur authenticité (plus d’informations sur ces certificats ci-dessous) et n’acheter que dans une entreprise établie spécialisée dans les perles naturelles. Les bijouteries et maisons de vente aux enchères les plus respectées au monde ont été dupées en vendant des perles de culture comme naturelles et en vendant des pierres de couleur traitées comme non traitées.

  1. Toute pierre posée est une pierre suspecte.

Les petites pierres (moins d’un demi-carat) sont généralement serties dans un bijou, et c’est normal. Néanmoins, vous devez demander le nettoyage de la pièce avant de l’inspecter, l’examiner attentivement à l’œil nu, puis demander une loupe – une sorte de loupe – pour l’apprécier plus attentivement. N’apportez pas votre propre loupe; qui a l’air idiot et amateur. Et si la pièce est peu coûteuse – disons, 1 000 $ ou moins – loupe-la avec désinvolture, voire pas du tout. Plus une pièce est chère, plus vous devriez passer de temps à l’évaluer. Si une pierre est grosse, vous devriez demander à la faire tirer afin de pouvoir l’inspecter en vrac. Les défauts sont cachés sous les broches. L’or rose peut mettre en valeur les pierres roses. Une astuce courante consiste à sertir un diamant brunâtre dans des griffes en or jaune pour le faire ressembler davantage à un canari. Une pierre sertie de lunette – une pierre entièrement enveloppée de métal – est presque certainement déformée en termes de couleur, de poids ou de proportions. Les bijoutiers utilisent le métal pour cacher ou améliorer la qualité de ce qu’ils vendent. Si le bijoutier ne tire pas la pierre à votre place, supposez le pire. Utilisez cela dans le cadre de votre levier de négociation. Encore une fois, expliquez que vous aurez la pierre tirée dans le cadre du processus d’évaluation. S’il s’agit d’une pièce ancienne ou de créateur, il peut protester que son retrait porterait atteinte à l’intégrité de la bague. Absurdité. Tout bijoutier expert peut ré-incruster une pierre qui a été sertie dans une lunette. C’est un moyen facile de masquer une puce ou même une fissure.

  1. N’achetez jamais lors de votre première visite au magasin.

Partez toujours sans acheter. Prenez une carte et ne laissez pas vos informations personnelles. Expliquez que vous «êtes peut-être en contact». Prochaine visite, gardez à l’esprit quelques faits simples sur des pièces similaires que vous avez vues. N’hésitez pas à proposer des prix inférieurs, mais réalistes, à ceux que vous avez réellement vus. Surfez en ligne. Faites vos devoirs sur le type de pièce qui vous intéresse.

  1. Aucun bijou n’est «un investissement».

Si un bijoutier vous dit que vous achetez un bijou comme un investissement, demandez-lui s’il vous écrira un morceau de papier garantissant de racheter le morceau dans un an avec une prime de 5% par rapport à ce que vous avez payé. (Assurez-vous que c’est le genre de bijoutier qui sera toujours en affaires dans douze mois.) Le bijoutier sera horrifié par cette suggestion. Mais s’il ne peut pas vous garantir 5% en un an, ce n’est pas un investissement. Un bijoutier qui vous dit que les bijoux sont un investissement vous ment. Oui, dans 50 ans, sa valeur augmentera si c’est une pierre ou une pièce rare et excellente. Mais si vous voulez un investissement, apprenez à acheter de l’immobilier, des actions ou de l’art. Pas un diamant jaune ou une Patek Philippe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code